Students Save 30%! Learn & create with unlimited courses & creative assets Students Save 30%! Save Now
Advertisement
  1. Business
  2. Finance
Business

Stratégies de sortie les plus efficaces pour votre entreprise

by
Difficulty:IntermediateLength:LongLanguages:

French (Français) translation by Ahmad Fauzan (you can also view the original English article)

Avez-vous une stratégie de sortie ?

Vous trouverez plein de conseils sur la construction d’une entreprise prospère, mais les gens ne parlent tant de choses sur la façon de le laisser.

Et pourtant, il y a plusieurs bonnes raisons de vouloir quitter une entreprise. Peut-être vous avez trouvé une occasion de mieux ailleurs et souhaitez démarrer une nouvelle entreprise. Peut-être vous voulez prendre sa retraite ou à l’échelle arrière. Peut-être que votre entreprise a juste suivre son cours, et vous n’avez pas plus de la passion pour elle. Peut-être vous devez élever d’argent rapidement, et vente de votre entreprise est le seul moyen.

Même si vous ne prévoyez pas de quitter n’importe quand bientôt, il convient de penser à travers vos options de sortie et de disposer d’une stratégie en place. Chacun a ses propres avantages particuliers et des inconvénients.

Dans ce tutoriel, vous apprendrez les diverses stratégies propriétaires d’entreprise permettent de vendre ou de sortir de leur société, allons voir les avantages et inconvénients de chaque approche et apprendront des choses importantes à garder à l’esprit si vous décidez d’aller de l’avant et de quitter votre entreprise.

1. Passez le

La transition naturelle pour beaucoup d’entreprises familiales consiste simplement à passer la propriété à la génération suivante. En réalité, cependant, il n’est souvent pas aussi simple. Voici quelques éléments à connaître.

Avantages

Lorsque vous transmettez votre entreprise à un membre de la famille, le principal avantage est la continuité. Aucun étranger ne doivent participer : vous pouvez passer votre entreprise à quelqu'un vous faire confiance et le voir rester dans la famille pour une autre génération. C’est aussi une excellente façon d’assurer pour l’avenir de vos enfants, si l’exécution de que l’entreprise familiale est quelque chose qui les intéresse.

Il peut être relativement simple à exécuter la transition, si tout le monde est d’accord. Vous n’avez pas d’aller à la recherche d’acheteurs externes, négocier une vente et endurer un complexe processus de diligence raisonnable. Il peut être une transition en douceur avec un impact minimal sur le fonctionnement de l’entreprise.

Inconvénients

Malheureusement, pas toutes les transitions à la prochaine génération vont si bien. Parfois votre fils ou votre fille peut avoir des idées différentes sur la façon de diriger l’entreprise, ou il peut y avoir conflit entre frères et sœurs sur qui a le contrôle.

Dans des cas extrêmes, les familles peuvent être déchirés par des querelles de la direction de l’entreprise. Les propriétaires de père et fils d’une chaîne d’hôtels de luxe au Royaume-Uni finit dans la Cour l’an dernier, et le père poursuit son fils pour environ £ 50 millions, affirmant qu’il avait lui exclu de sa propre entreprise.

Également envisager les conséquences fiscales. Si vous transférez la propriété de la société, aucun paiement ne soit inférieure à sa valeur marchande, l’administration fiscale peut considèrent comme un cadeau et payer l’impôt sur les donations. Les règles sont compliquées, donc n’oubliez pas de vérifier avec votre comptable ou votre conseiller financier et veiller à ce que vous faites le transfert d’une manière qui n’est pas atterrir votre successeur avec une facture de l’impôt des grandes.

Conseils pour réussir

Connaître votre famille et prendre une décision basée sur ce qui est bon pour l’entreprise. Conseillers en gestion Ernst & Young & recommandent prenant des conseillers externes pour obtenir une vue plus objective, mais aussi de créer un plan de relève formel pour s’assurer que les attentes sont clairement définies sur tous les côtés.

Aussi veiller à ce que vous avez passé sur toutes les compétences nécessaires et formation à votre successeur et envisager la création d’un Conseil de famille ou de la « table ronde » pour s’assurer que les décisions importantes sont faites de manière juste, avec la participation de tous les membres de la famille, et que tout conflit potentiel est rapidement désamorcée.

2. gestion ou rachat par les employés

Si transmettre votre entreprise à un membre de la famille n’est pas possible, envisagez un autre « acheteur amical » comme vos gestionnaires existants ou un groupe d’employés. Ils peuvent mettre en commun leurs fonds et acheter l’entreprise de votre part.

Avantages

Un rachat par les cadres ou salariés est également idéale pour la continuité. Ce sont des gens qui savent exactement comment votre entreprise s’exécute et ont les compétences nécessaires pour fonctionner correctement. Ils peuvent poursuivre une stratégie légèrement différente, mais il est toujours susceptible d’être une transition en douceur. Il est également satisfaisant : les propriétaires d’entreprise souvent soucier de ce qui va arriver à leurs employés à long terme lorsqu’ils quittent, et quelle meilleure façon de savoir qu’ils sont bien pris en charge que pour eux d’être les nouveaux propriétaires ?

Inconvénients

Pour vos employés à vous les acheter, ils doivent obtenir l’argent premier ensemble. Cela peut être un problème, surtout avec les entreprises plus grandes, de grande valeur. Dans certains cas, le groupe de gestionnaires ou employés devra sortir un grand emprunt pour financer l’achat, ce qui peut être difficile à organiser.

Une solution consiste pour eux à payer votre progressivement au fil du temps sur les bénéfices de la société, mais c’est un désavantage évident pour vous en tant que vendeur, car il y a un retard dans la réception de l’argent et il y a un risque que l’entreprise aura du mal, et ils ne seront pas ab le vous payer le montant total.

Conseils pour réussir

Comme pour l’option 1, le principal danger ici est en location personnelle relations nuage votre jugement. Négociation d’un prix peut être difficile avec les gens que vous connaissez bien, et vous pouvez finir par laisser de l’argent sur la table. Alors essayez de garder les choses strictement commerciales et apportent dans outsiders de valoriser l’entreprise et élaborer un accord équitable. Une fois la transaction terminée, résistez à l’envie de rester impliqués, sauf si vous êtes invité à bien sûr. Généralement, il vaut mieux pas loin et laisser les nouveaux propriétaires de tourner les choses à leur manière.

3. commerce vente

Cette option implique la vente d’une autre entreprise peut-être l’un de vos concurrents, ou une entreprise plus grande qui cherchent à acquérir une filiale dans votre secteur d’activité.

Avantages

Une vente de commerce peut être un moyen efficace d’obtenir le meilleur prix pour votre entreprise. Si une autre compagnie considère que votre entreprise est l’ajustement stratégique parfait, il peut être prêt à payer bien plus de la chance. Pour prendre un exemple extrême, Facebook a récemment payé $ 19 milliards pour la société de messagerie WhatsApp, une compagnie relativement nouvelle avec seulement 55 employés. C’est très cher, mais Facebook est prêt à payer autant pour un accès à une clientèle plus jeune, mobile.

Si vous êtes chanceux, ou juste populaire, une guerre des enchères peut se développer entre compagnies rivales, envoyant le prix de votre entreprise beaucoup plus élevé qu’il serait dans les autres options.

Inconvénients

Vous passez pas votre entreprise à la famille ou des employés de plus. L’acheteur pourrait être votre concurrent arch, ou une grande entreprise qui ne se soucie vos valeurs ou les buts. Une fois que l’affaire est faite, vous pouvez voir votre entreprise exécuter d’une manière complètement différente, fusionnés en une entreprise plus grande, ou même cassé vers le haut. Les employés que vous avez travaillé avec tant de temps pourraient être congédiés.

Ce n’est pas toujours le cas, bien sûr, il y a beaucoup de ventes amiables dans lequel la firme continue avec peu de perturbations. Mais le fait est que vous n’avez pas de contrôle sur la destinée de votre entreprise, et qui peut être douloureux pour plusieurs propriétaires d’entreprise.

En outre, sur le plan personnel, vous avez parfois à signer "non-concurrence," s’engageant ne pas à mettre en place une entreprise rivale dans la même zone pour un certain temps période ou à la location à vos anciens employés, et dans certains cas, ils peuvent être assez restrictives.

Conseils pour réussir

Pour rendre votre entreprise attrayante à d’autres entreprises, vous devrez peut-être faire quelques changements difficiles. Par exemple, une entreprise qui est trop tributaire de vos propres compétences et l’expertise ne sera pas aller chercher un prix de vente bon, surtout si vous avez l’intention de démissionner après que l’affaire est conclue. Les acheteurs veulent voir une compagnie qui peut fonctionner de façon indépendante.

Assurez-vous aussi que vos processus internes résistera à l’examen minutieux d’un outsider. Un acheteur potentiel fera une vaste « due diligence » travaille pour étudier votre entreprise et assurez-vous qu’il est en bonne santé, et les pratiques informelles de certains entrepreneurs peuvent faire échouer un accord, ou au moins réduire le prix. Commune de drapeaux rouges comprennent traite de la « poignée de main » peu ou pas de documentation formelle et employant des amis ou membres de la famille comme des faveurs.

4. Liquidation

Après tout le travail que vous avez mis dans votre entreprise de construction, fermez-le et brader tous les actifs ne sont probablement pas la sortie que vous aviez en tête. Généralement, il est un dernier recours, lorsque l’entreprise est un échec et les autres options de sortie ne sont pas viables. Voici un aperçu quand c’est une bonne idée, et quels sont les inconvénients.

Avantages

Liquidation est une solution simple et propre. Il n’y a aucun plan de transition à s’inquiéter, pas d’acheteurs pour négocier avec. Vous venez d’énumérer tous vos actifs et vendez au large, soit pour les clients, les concurrents et les fournisseurs, soit dans une vente aux enchères. Tout ce qui est laissé sur le produit de la vente, après avoir payé tous vos créanciers et les autres actionnaires dans l’entreprise, vous appartient. Il peut être un moyen rapide pour quitter une entreprise et d’extraire au moins certains de la valeur.

Inconvénients

Avec une liquidation, vous presque certainement pas obtenez n’importe où près de la pleine valeur de votre entreprise. D’une part, vous êtes généralement ne vendent des biens matériels. Une grande partie de la valeur de l’entreprise est souvent dans des choses comme sa réputation, ses employés, ses savoir-faire et ses relations avec la clientèle, et ces choses sont difficiles à liquider.

En outre, même les biens matériels ne sont généralement pas vendus à la pleine valeur. Nous avons tous vu ces ventes « Closing Down » dans les magasins locaux, où la marchandise est à prix très réduite afin qu’il se vend rapidement. Même si vous n’exécutez pas un magasin de détail, la liquidation de votre entreprise est l’équivalent d’une vente "Closing Down" en cours d’exécution. Les acheteurs savent que vous avez besoin de vendre rapidement, et vous aurez du mal obtenir de bons prix.

Conseils pour réussir

Parce que la liquidation est susceptible de générer une valeur moindre que les autres options de sortie, il est important de présenter votre plan de liquidation, aux créanciers et actionnaires et obtenir leur approbation avant d’agir. Ensuite, il s’agit de mener un inventaire détaillé de tous vos biens et se prononcer sur la meilleure façon de les vendre. Les options incluent vendant directement à un concurrent ou un fournisseur, vendant toutes vos marchandises en vrac à un marchand, tenue d’une vente aux enchères ou tenir une vente au détail à des clients. Pour plus de détails sur la manière de liquider correctement, lisez le guide étape par étape utile préparé par la Small Business Administration.

5. autres Options

Voici les principales options pour une sortie totale de votre entreprise, mais vous n’avez pas d’autres alternatives, en particulier si vous cherchez une sortie partielle. Peut-être vous ne voulez pas marcher loin de votre entreprise, mais juste envie de prendre de l’argent sur la table et prendre plus de place dans le fonctionnement de l’entreprise.

Dans ce cas, certaines des options nous avons examiné dans notre financement récemment une série d’affaires pourrait être intéressant de regarder dans. Certains propriétaires d’entreprises, par exemple, invitent des sociétés de capital à investir dans leur entreprise comme une stratégie de sortie partielle. Ils vendent une grande partie des actions de la société à l’entreprise de PE et remettent certains d'entre le contrôle managérial. L’idée est que les investisseurs privés le plus précieux ferme pendant leur participation de cinq à sept ans et ensuite organiser une vente ou une introduction en bourse, à quel point les propriétaires peuvent entièrement se sortir ou rester à titre de parties intéressées minoritaires.

Offices de propriété intellectuelle, aussi bien, peuvent être utilisés comme stratégies de sortie partielle ou même complète. Les propriétaires d’origine souvent restent en place après une introduction en bourse, mais certains prennent la possibilité de vendre la majeure partie de leur stock et passer les rênes de la direction à quelqu'un d’autre.

Prochaines étapes

Comme vous l’avez vu, la route que vous prenez dépend de ce que vous voulez atteindre, et ce qui est important pour vous.

Transmettre une entreprise à un membre de la famille est une bonne idée si vous avez un successeur désireux et capable, mais pouvez parfois provoquer des conflits et doit être gérée avec précaution. Cadres ou salariés de rachats garder une certaine continuité dans l’entreprise et les employés fidèles de récompense, mais peuvent être difficiles à organiser si la société a une valeur élevée.

Vente commerce offre souvent le meilleur prix pour une entreprise, mais la moyenne de perte de contrôle. Et liquidation est une option de « dernier recours » pour quitter une entreprise proprement, mais le plus souvent sans se rendre compte de sa valeur réelle.

La clé, quelle que soit l’option choisie, est de planifier tôt. Si votre situation de vie a changé tout à coup, que feriez-vous ? Assurez-vous que vous avez une stratégie tracée, afin que vous êtes prêt à quitter votre entreprise, le moment venu.

Qui comprend une disposition pour la vie après la propriété des entreprises. Un récent sondage a révélé que presque 70 % des entrepreneurs et les travailleurs autonomes ne sont pas savingregularly pour la retraite. Si vous vendez votre entreprise pour des millions, qui ne sera pas un problème. Mais si le montant de la vente est plus petit, ou si vous souhaitez passer l’entreprise à un membre de la famille pour un montant symbolique, alors vous aurez besoin de prendre les autres dispositions pour vous-même.

Ceux-ci et beaucoup d’autres choix personnels affectera le type de sortie que vous choisissez, il est donc préférable de commencer à planifier et à consulter votre conseiller financier dès que possible. Si vous commencez tôt et faire droit, sortant d’une entreprise ne sera pas un mal de tête, mais une transition en douceur vers la prochaine étape de votre vie.

Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.