Unlimited Powerpoint templates, graphics, videos & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Business
  2. Communication
Business

Comment devenir un meilleur causeur (grand) (avec 10 conseils)

by
Length:LongLanguages:

French (Français) translation by Loris Pizii (you can also view the original English article)

Avez-vous déjà senti anxieux, embarrassé ou maladroit devant quelqu'un que vous connaissez à peine ?

Avez vous jamais fait une blague mais seulement eu quelques rires timides ? Ou peut-être vous avez essayé de démarrer une conversation, mais il fait long feu et vous avez eu à endurer quelques minutes de silence embarrassé.

Si vous avez vécu un de ces avant, vous savez l’importance des compétences de bonne conversation.

how to be a better conversationalist
Compétences de conversation sont importantes aussi bien professionnellement et personnellement. Source de l’image : (Envato éléments)

Apprendre à comment être un causeur mieux dans ce tutoriel. Tout d’abord, nous allons discuter de l’importance des compétences de bonne conversation. Ensuite, nous vous fournissons conseils bonne conversation que vous pouvez réellement utiliser.

Le coût caché de compétences de Conversation pauvre

Bombardement après que raconter une blague et se sentir mal à l’aise dans une conversation de groupe sont négligeables par rapport à ce que vous êtes absent dehors ailleurs au travail, en affaires et dans les relations personnelles.

1. emploi Promotions

Promotions ne sont pas données basé sur vos compétences seuls. Votre responsable et la personne que vous déclarer à chercher des gens qui sont des « documents de gestion » qui est jargon corporate juste pour une personne ayant des compétences des personnes.

2. la productivité

Une étude de 2018 de 403 cadres, gestionnaires et personnel subalterne de l’Intelligence Unit du magazine The Economist a révélé que les mauvaises communications conduit à :

  • projets en retards ou échecs (44 % des répondants)
  • moral des employés faible (31 % des répondants)
  • objectifs de rendement manquée (25 % des répondants)
  • pertes de ventes (18 % des répondants)

3. a omis des changements ministériels

Une enquête de Robert Half Management Resources montre que 46 % des efforts pour changer une société politique ou procédure ne parviennent pas à l’absence de communications claires et fréquentes.

communication skills
Source : Robert Half

Dans une interview avec Ed Szofer, CEO de SenecaGlobal, il a mentionné comment communication et compétences non techniques sont importantes, même en elle des équipes où le savoir-faire technique est l’exigence principale.

Leurs compétences et efficacité dans le déploiement de nouvelles technologies de programmation peuvent sembler bonnes sur le papier. Mais si ils ne prennent pas de temps pour apprendre à être un causeur réussi sur le lieu de travail, ils ont un moment difficile non-tech aux utilisateurs de s’adapter à la nouvelle technologie, qu'ils ont créé l’enseignement.

Même les meilleurs programmes avec des tonnes de fonctionnalités seront gaspillés si le développeur qui a créé, il ne peut pas faire des autres utilisateurs compris et apprécié.

Devenir un causeur de mieux en comprendre les fondements

Vous ne peut pas apprendre à être mieux à la conversation sans premier comprendre les fondements. Revenons donc sur les principaux éléments de substitution, une conversation, alors vous savez quoi faire à chaque étape du processus.

1. comment démarrer une Conversation

Que faites-vous quand vous êtes dans une activité de réseautage ou partie d’un ami ? Vous juste debout par les rafraîchissements et attendre que quelqu'un de vous approcher ?

C’est l’erreur numéro un.

Si vous attendez que quelqu'un s’approcher de vous, vous êtes en communication non plus subtilement que vous n’êtes pas impatient de parler — ou pire, que vous êtes mal à l’aise dans la situation et sans doute pas plaisir à l’approche.

Juste faire le premier pas ; vous n’avez pas encore d’aborder une personne en particulier. Dire « cette enceinte avait quelques idées intrigantes... » ou vous pouvez simplement coller avec classiques comme, « Nous avons aujourd'hui de beau temps. »

Commentant la météo, l’événement, dans que vous êtes ou tout terrain, que vous pourriez avoir avec les gens autour de vous leur permet de savoir que vous êtes prêt à discuter. Si quelqu'un répond, c’est la confirmation qu’ils sont ouverts à lui aussi bien.

Si vous ne voulez pas traiter un groupe en général, vous pouvez simplement vous présenter. Un simple « Bonjour, je suis (votre nom), ce qui vous amène ici ? » peut commencer une conversation.

Commencer une conversation avec une personne au hasard peut-être se sentir forcé ou maladroit au premier. Si vous voulez pratique, Ramit Sethi, fondateur d’I Will Teach You d’être riche, suggère à partir des conversations dans les environnements de faible enjeu tout d’abord, par exemple quand tenant à un commis de barista, ou visiter.

Parler devant les autres vous intimider ? Ce guide sur la surmonter peur de parler en public peut aider :

Si le problème est que vous n’avez pas la confiance en soi pour s’approcher d’une autre personne dans une situation sociale, jetez un oeil à ce tutoriel sur l’amélioration de votre confiance en soi :

2. comment déplacer la Conversation le long

Maintenant que vous avez fait le premier pas, l’étape suivante consiste à avancer la conversation. Il y a beaucoup de façons de le faire, mais le plus simple est de loin introduisant vous-même — si vous n’avez pas déjà — et mentionner quelque chose d’intéressant sur ce que votre travail ou de loisirs.

Au réseautage, au lieu de dire « Je suis un concepteur-rédacteur, » je dis « j’écris des documents marketing pour vendre des cours et e-books. Vous ne croiriez pas que certaines personnes cours sont vendent ces jours-ci. »

Comment pensez-vous que les gens réagissent quand j’utilise la deuxième introduction ?

Ils obtiennent curieux. Des questions comme, « Oh oui, comme quoi ? » ou parfois « Oui, j’ai vu une annonce la promotion de cours de XYZ sur mon flux Facebook, » de toute façon, la conversation est à venir le long.

Cette stratégie fonctionne, même si vous n’êtes pas dans un champ de création comme moi.

Exemple :

« Je suis une infirmière, vous ne croiriez pas combien de personnes (blessures communes que vous traitez, méprise courante au sujet de votre travail)... »

Vous pouvez également essayer d’autres façons courantes d’obtenir une conversation va, tels que :

  • « J’ai raté le jeu hier soir, quel est le score ? » (ou « Qui a gagné ? »)
  • « Ce qui vous a amené à cet événement ? »
  • « Je prévois mes vacances à venir (prochain majeur) de vacances, est là n’importe quel endroit vous pouvez recommander ? »
  • « Vous avez des plans pour le week-end ? J’ai besoin d’inspiration donc je ne finissent devant le canapé avec pizza et glace »

Ces questions sont destinées à faire la conversation, ne pas pour parler de choses graves, affaires ou émotionnel. Vous obtenez juste de savoir que la personne vous parlez, cette partie de la conversation permet de mesurer le degré d’ouverture qu’ils sont et quels sont les sujets qu’ils répondent à.

Consultez ce guide pour plus d’informations sur le démarrage et la poursuite des conversations :

3. comment faire pour quitter la Conversation

Bon ou mauvais, à un moment donné, vous devrez laisser une conversation dans que vous êtes. Aussi brutal que cela puisse paraître, c’est un essentiel une partie de la pratique comment être un bon causeur. Après tout, vous ne peut pas pratiquer ce que vous avez appris sur le démarrage des conversations si vous êtes coincé à parler à une personne l’événement entier, droite ?

Quitter une conversation peut s’avérer plus difficile si la personne est inconsciente, grossier ou juste bavard. C’est pourquoi certaines personnes juste silencieusement reculer, alors que d’autres excuses évidents d’avoir à aller voir ailleurs.

Il y a, cependant, une façon gracieuse de sortir n’importe quelle conversation sans se détacher comme impoli ou ruiner quelque rapport que vous avez établi avec la personne à qui vous parlez.

Dire « et sur cette note... Je dois aller à (lieu) soient (Action). » Donc, si vous êtes à une fête, vous pouvez dire « et sur cette note, je dois chercher mon ami (nom), » pour signaler que vous laissez la conversation, pas nécessairement parce que vous vous amusez pas, mais parce que vous avez quelque chose d’autre à faire.

Cette stratégie fonctionne à merveille vous êtes quittant une conversation avec une personne bavarde, ou quelqu'un d’inconscient de vos notes subtiles d’éloignant ou chercher ailleurs, alors qu’ils parlent. Rappelez-vous, la plupart des gens que vous parlez ne sont pas essayez de monopoliser votre entreprise ; Ils ont probablement été pris dans le sujet.

4 façons de tenir une conversation

Bien sûr, toutes les conversations sont constituées de trois parties cohérentes : début, milieu et fin. Mais il est plus facile de commencer une conversation, que c’est de l’entretenir.

Les gens démarrer des conversations tout le temps, dans les partis, en réseautage, en groupes de médias sociaux et même sur la datation des apps. Le combat réel est à maintenir la conversation parce qu’elle exige un équilibre délicat de poser des questions et partager des informations.

Trop de questions et il commence à se sentir comme un interrogatoire. Trop partager vos propres expériences et votre conversation devient partiale.

Essayez les conseils de conversation ci-dessous pour vous aider à éviter des conversations qui fizzle à mi-chemin.

1. les poissons pour les sujets

C’est le plus facile de toutes les stratégies inclus ici parce que c’est juste une simple question et la réponse. Quand vous êtes dans un événement, avec désinvolture mentionner ce qui a incité à vous rendre et ensuite demander à la personne que vous parlez à leurs fins.

Utilisez leur réponse comme une opportunité pour démarrer une autre conversation. Dans une partie, l’interlocuteur vous dirait, « (nom) m’a invité », donc vous pouvez l’utiliser soit pour demander qui est cette personne si vous n’êtes pas familier avec ces, ni d’autre mention vous savez comment cette personne aussi bien.

Dans un événement ou séminaire de réseautage, vous pourriez obtenir des réponses comme « Je vais entendre chaque année pour vérifier... » Ou « Je suis intéressé à prendre de l’orateur (rubrique événement), » auquel cas vous pouvez continuer à discuter de vos opinions sur le sujet ou les faits saillants de l’événement précédent.

2. Posez des Questions ouvertes

Comme introduction, il est difficile de suivre une conversation quand l’interlocuteur vous donne seulement des réponses courtes. La meilleure façon d’éviter les réponses courtes consiste à utiliser des questions ouvertes qui encouragent des réponses détaillées car ils ne peuvent pas être répondues par un simple « oui » ou « non ».

Celeste Headlee, Georgia Public radiodiffusion hôte, suggère de commencer par des questions ouvertes à l’aide de qui, quoi, quand, où, comment et pourquoi, comme ces question invite les gens à décrire les choses. Les informations qu’ils vous donnent lors de répondre à vos questions alors peut être utilisé comme un moyen de prolonger le sujet ou de ramifier dans une conversation différente au total.

Exemple de Questions :

  • Qu’était-ce comme ?
  • Comment ont-ils cette (expérience spécifique) ?
  • Quand avez-vous commencé (passe-temps, emploi, entreprise, etc.) ?

3. savoir comment répondre une fois que la balle est dans votre camp

Vous pourriez avez remarqué que la plupart des stratégies ici comptent sur vous pour continuer la conversation. Alors que c’est bon, il est également important de savoir comment à remarquer et à réagir lorsque le flux du dialogue est passé pour vous.

Parfois, ces salves de dialogue sont si subtiles que vous ne le réalisiez sauf si vous faites attention. Si vous pensez que la personne que vous discutez est impolie, alors qu’en réalité ; Ils vous ont donné tant d’ouvertures de conversation.

Disons que quelqu'un demande ce que vous faites pour gagner sa vie, et vous avez répondu avec votre description de poste. Dans la plupart des cas, la personne sera également sonder les spécificités de votre métier. Un graphiste demanderait tout le genre de dessins qu’ils font, alors que les programmeurs seront demandés sur les programmes qu’ils créent.

Au lieu de la valeur par défaut de la réponse tardive de « Différentes sortes de (quel que soit votre sortie des tâches) », vous devez voir ceci comme un signal indiquant que la conversation est dans votre camp. Donner des détails sur ce que vous faites ou ce que vous aimez dans votre métier. C’est votre tour de dire quelque chose d’intéressant que la personne que vous parlez peut s’inspirer pour continuez votre conversation.

Ça pourrait être aussi simple que de dire, « Je développe des applications iOS pour les entreprises qui veulent app-versions de son site Web. »

Ceci s’applique également lorsque les gens me demandent « quel (musique, nourriture, lieux de vacances, livres, etc) vous aimez ? » Parce qu’alors vous pouvez partager des informations sur vos loisirs et vos intérêts, donner à la personne que vous parlez d’une chance de trouver un terrain d’entente avec vous, conduisant à une conversation plus agréable.

4. approfondir la Conversation

N’ayez pas peur de s’aventurer dans des sujets plus profonds, surtout une fois que vous avez porté sur les thèmes de conversation habituelle.

Comment vous approfondir la conversation varie en fonction de ce que vous parlez, la seule chose est que vous vous posez des questions d’approfondissement qui animent la conversation à un niveau plus personnel. Par exemple, après avoir demandé à quelqu'un ce qu’ils font pour le travail, vous pouvez approfondir la conversation en demandant qu’est ce qu’ils veulent vraiment faire, ou pourquoi ils ont choisi cette carrière.

Si votre conversation a commencé avec la question, « où es-tu depuis ? » vous pouvez approfondir ensuite la conversation en demandant à la personne ce qu’ils veulent sur leur ville d’origine, ou si ils ont prévu de se déplacer en arrière dans le futur.

Parfois, il est difficile de trouver l’équilibre entre innocent sonder les questions et ce que certains appelleraient questions nosy et intrusives. Même l’exemple mentionné ici sur les choix de carrière peut être considéré comme envahissant si la personne que vous parlez traverse des moments difficiles avec leur carrière. Utilisez votre jugement ou comme ils disent, « sentir la chambre. »

7 conseils de Conversation facile en pratique

Même si vous avez des compétences solides de conversation, vous pouvez toujours bénéficier de quelques conseils de bonne conversation. Voici sept conseils pour vous aider à devenir un causeur mieux :

1. ne pas rejeter les personnes basées sur les premières Impressions

Vous savez comment parfois, que vous pouvez dire immédiatement si une personne est intéressante ou ennuyeuse en quelques secondes du faire ?

Les premières impressions sont puissantes, mais ils ne sont pas toujours précis.

Alors que vous pensez à des façons possibles pour sortir de la conversation, l’interlocuteur vous commence à sentir que votre esprit erre. Ils sont va penser que vous êtes impoli et ainsi porter beaucoup d’attention à vous lorsque vous êtes un parler.

Être présent. Établir un contact visuel et s’assurer que vos pieds sont pointés en direction de la personne. Tandis que l’ennui est une possibilité réelle, vous n’arrivez pas au point où la conversation devient intéressante si vous immédiatement rejeter la conversation et ne font aucun effort pour se connecter en premier lieu.

2. ne me dérange pas les Silences

Il va toujours être une accalmie entre sujets. Parfois, vous allez poser une question et l’interlocuteur vous prendra quelques minutes pour répondre.

Ne vous inquiétez pas, ils sont juste penser à ce qu’il faut dire ou traiter les idées de votre sujet précédent.

3. ne faites pas tout de toi

Bonnes et confiants débatteurs ne détourner les sujets et rendent à leur sujet. Si quelqu'un est racontant une histoire drôle de se perdre dans une ville étrangère, ne commence à parler de l’heure que tu t’es perdue trop.

Oui, vous pouvez avoir des expériences similaires et ce point commun facilitera générer le rapport. Mais si vous lancer votre histoire alors qu’ils parlent, ou même dès qu’ils terminent — la personne peut se sentir comme vous êtes en compétition avec eux. C' est pas environ qui est plus étonnant, ou qui a subi plusieurs — comme c’est le cas avec des histoires sur les relations ayant échouées et les malheurs de l’emploi.

Laissez la personne finir leur histoire, poser quelques questions afin d’obtenir plus de détails sur leur expérience de palpage. Une fois que vous avez épuisé le sujet, alors vous pouvez passer à partager votre propre expérience. Vous aurez une meilleure chance de construction rapport cette façon parce que vous avez donné à la personne une chance de partager pleinement leur expérience sans tenir la vedette d’eux prématurément.

4. Soyez conscients de combien vous êtes parler

Bonnes conversations sont faites avec une alimentation saine dans les deux sens entre toutes les parties. Un partage 50/50 peut être trop demander entre deux personnes, mais une scission de 40 : 60 ou 60/40 est toujours OK. Le bon ratio de parler-à l’écoute est difficile à maintenir en groupes, donc le meilleur vous pouvez faire est essayer de ne pas dominer la conversation. Si vous le pouvez, téléchargez les autres membres du groupe à participer en demandant leur avis.

Alors, que pouvez-vous faire après avoir remarqué que vous êtes dominant la conversation ? Poser une question pour donner à votre interlocuteur une chance de partager ce qui est sur leur esprit.

Si c’est l’inverse, alors le fardeau de la preuve est sur vous pour commencer à partager vos idées et opinions. Vous pouvez partager quelque chose, même si vous n’êtes pas posé une question. C’est juste que certaines personnes ne demandent pas trop de questions parce qu’il n’est pas dans leur personnalité ou de la culture de le faire.

5. fournir une rétroaction Positive en utilisant le langage du corps

Sourire, hoche la tête et ne dépassez pas vos bras, ce sont tous les langages corporels qui signalent à l’écoute. Essayez de ne pas regarder votre téléphone pendant que quelqu'un parle de vous.

Vous devriez également être attentif au langage du corps d’autrui. Yeux vitrés, pieds pointant dans une direction différente sont fréquent téléphone et vérifie de temps, est autant de signes d’une personne désintéressée. Utilisez-les comme un indice d’orienter la conversation sur un sujet plus intéressant.

6. ne pas débat

Vous êtes dans une conversation, pas une classe de débat. Ne prenez pas sur commentaires ou tournez inoffensifs sujets exploratoires en me chauffé contre vous arguments.

Il est impossible pour deux ou plusieurs personnes à toujours été d’accord sur un sujet, il suffit donc de traiter la conversation comme un moyen de partager et de discuter des idées différentes. Il n’y a pas besoin de quelqu'un pour être déclaré gagnant pour chaque sujet.

Parfois, il est difficile de le faire lorsque la personne que vous parlez est opiniâtre ou volontaire. Dans ce cas, vous pouvez simplement dire : « Peut-être que vous avez raison » ou « Let's d’accord pas d’accord. » Si cette tactique ne fonctionne pas, vous pouvez toujours quitter la conversation aimablement avant il se transforme en un combat.

7. laisser aller des détails

Parfois, les gens embêter sur les dates, lieux ou noms lorsque racontant une histoire. L’interlocuteur vous ne se soucie les détails minuscules dans votre histoire. Ce qu’ils se soucient vous est-ce que vous êtes comme, ce que vous avez vécu et ce que vous avez en commun.

Nos conseils de Conversation pour devenir un causeur mieux la pratique

Des conversations sont difficiles, mais vous pouvez obtenir mieux avec la pratique. N’oubliez pas, bons débatteurs sont récompensés par des emplois de meilleures qualité, mieux les relations et mieux l’entreprise. Donc même si il vous fait vous sentir maladroite ou vulnérables à tout d’abord, bonnes compétences conversationnelles valent pratiquant.

La pratique de conversations de départ et appliquer les conseils de conversation énumérées ici pour continuez votre conversation. Lorsque vous en avez envie, gracieusement de quitter une conversation et de passer à une autre foule. Avant que vous le sachiez, vous serez un bon causeur qui n’a pas à réfléchir à deux fois ce qu’il faut dire ou comment briser la glace !

Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.