Unlimited Powerpoint templates, graphics, videos & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Business
  2. Planning
Business

Stratégies efficaces de gestion des risques

by
Difficulty:BeginnerLength:LongLanguages:
This post is part of a series called Managing Risk in Your Business.
How to Measure Risk in Your Business
How to Protect Your Business With the Right Insurance

French (Français) translation by Jeane Jade (you can also view the original English article)

Jusqu'ici dans cette série sur la gestion des risques, nous avons regardé les principaux types de risque d'une entreprise peut faire face, et comment mesurer les risques dans votre entreprise. 

La prochaine étape logique, bien sûr, est de mettre en place un plan pour traiter avec tous les risques que vous avez identifiés, de sorte que vous pouvez gérer vos risques sur une base continue. Vous apprendrez exactement comment faire cela dans ce tutoriel. 

Nous allons commencer par voir ce qu'est un plan de gestion des risques pourrait ressembler, et comment vous pouvez en faire un pour votre entreprise. Puis, nous verrons les options que vous avez à traiter avec chaque risque, et comment vous pouvez décider de la stratégie à employer.   Et enfin, nous allons voir comment vous pouvez surveiller l'évolution des risques dans votre entreprise sur une base régulière, et de mettre à jour votre plan si nécessaire.

 Mettre sur pied un solide plan de gestion des risques est l'une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour votre entreprise. Les entreprises échouent tout le temps, parfois, de blâmer la malchance, “l'économie”, ou d'autres circonstances imprévues.  La gestion des risques est au sujet d'être préparé pour le fait que beaucoup de ces événements indésirables que possible, de sorte que vous pouvez monter sur les tempêtes qui font vos concurrents.

 Une catastrophe peut encore épave les plans les mieux conçus, bien sûr, mais en prenant de gestion du risque au sérieux va certainement augmenter vos chances de succès à long terme. Donc, nous allons commencer.

1. Faire un Plan 

Chaque entreprise devrait avoir un solide plan de gestion des risques. Voici un guide pour mettre un ensemble. 

 Le format peut varier considérablement, en fonction des besoins de votre entreprise. Un plan de gestion des risques pour un grand complexe d'affaires peut facilement exécuter des centaines de pages, tandis qu'une petite entreprise peut-être juste une petite feuille de calcul en se concentrant sur les principaux éléments.

Il y a quelques éléments essentiels à inclure dans un plan de gestion des risques, cependant. Ici, ils sont: 

  • une liste de risques individuels 
  • une évaluation de chaque risque en fonction de la probabilité et de l'impact 
  • une évaluation des contrôles actuels 
  • un plan d'action 

 Examinons chacun de ceux-ci. Si vous avez suivi la série jusqu'à présent, vous remarquerez que nous avons déjà couvert les deux premiers points dans le dernier tutoriel.  Donc nous avons une bonne longueur d'avance sur notre plan. Voici l'exemple de table nous mettre ensemble la dernière fois:

Risque  Probabilité  Impact  Le Score De Risque 
Clé client XYZ Corp est en retard de payer sa facture.  Cinq  Deux  Dix 
Perte de puissance de plus de 24 heures.  Un  Trois  Trois 
Notre directeur de l'exploitation Janet quitte la société.  Quatre  Quatre  Seize 
Un nouveau concurrent sape les prix de nos principaux produits.  Deux  Cinq  Dix 
Cinglant à l'examen d'un produit à partir d'un influent magazine/site web.  Trois  Deux  Six

 Votre complète plan de cours ont beaucoup plus d'articles, mais cet exemple au moins illustre le format. Vous pouvez vous référer à l'autre tutoriel pour plus de détails sur ce que chaque score moyen.

 Afin de compléter notre plan de gestion des risques, nous avons juste besoin de les ajouter deux colonnes de notre tableau.

 La première colonne est une évaluation des contrôles actuels. Pour chacun des risques que vous avez identifiés, que faites-vous actuellement pour contrôler ce risque, et comment est-il efficace?

 Par exemple, regardons le premier élément de notre tableau: “la Clé de client XYZ Corp est en retard de payer sa facture.” Vous êtes peut-être déjà le contrôle de ce risque en ayant des rappels automatisés envoyé lorsque la facture est proche de sa date d'échéance, et d'avoir l'un des membres de votre personnel en charge du suivi personnellement par des appels téléphoniques et des courriels. Vous auriez une liste de celles que les contrôles existants sur votre plan de gestion des risques. 

 Donc, la prochaine étape est de considérer l'efficacité de ces actions. Comment sont les choses aujourd'hui? Si votre client paye presque toujours à l'heure, par exemple, votre mesures de contrôle sont efficaces.  Mais si XYZ Corp a été en retard avec les paiements de deux ou trois fois déjà cette année, les contrôles sont insuffisants. Encore une fois, vous pouvez utiliser une simple échelle à cinq points ici:

  1. très insuffisante, voire inexistante 
  2. insuffisant  
  3. satisfaisant 
  4. fort 
  5. très forte 

 Puis le dernier élément de votre plan de détails de l'action que vous envisagez de prendre afin de gérer le risque de manière plus efficace. Que pourriez-vous faire, soit de réduire la probabilité que l'événement se produise, ou à minimiser son impact quand ça arrive?

 Ce dernier point est un peu plus complexe, donc nous allons regarder cela plus en détail dans la section suivante de ce tutoriel.

2. Décider de la Façon de Gérer Chaque Risque 

 Donc, à ce stade de la série, nous avons identifié les principaux risques dans notre entreprise, classés par ordre de priorité fondée sur la probabilité et de l'impact, et a évalué l'efficacité de nos contrôles.

 La prochaine étape est de décider quoi faire au sujet de ces risques, afin que nous puissions gérer au mieux. Dans le monde de la gestion des risques, il existe quatre stratégies principales:

  1. L'éviter. 
  2. La réduire. 
  3. De transfert. 
  4. L'accepter. 

 Chaque stratégie a ses propres avantages et inconvénients, et vous aurez probablement jusqu'à la fin à l'aide de tous les quatre. Parfois, il peut être nécessaire pour éviter un risque, et d'autres fois vous aurez envie de le réduire, de le transférer, ou tout simplement l'accepter.  Regardons ce que ces termes signifient, et comment décider sur le droit de la classification à utiliser pour chacun de vos propres risques d'entreprise.

D'éviter le Risque 

 Parfois, un risque si grave que vous voulez simplement de les éliminer, par exemple en évitant l'activité ou à l'aide d'une approche complètement différente. Si un type particulier de transaction est très risqué, vous pouvez décider ça ne vaut pas le potentiel de rendement, et de l'abandonner.

 L'avantage de cette stratégie est que c'est le moyen le plus efficace de faire face à un risque. Par l'arrêt de l'activité à l'origine des problèmes potentiels, vous éliminez la possibilité de subir des pertes.  Mais l'inconvénient est que vous aussi vous perdre sur les prestations de trop. Les activités à risque peut être très rentable, ou peut-être avoir d'autres avantages pour votre entreprise.  Si cette stratégie est utilisée comme un dernier recours, lorsque vous avez essayé les autres stratégies et constaté que le niveau de risque est encore trop élevé.

Réduire le Risque 

 Si vous ne voulez pas abandonner l'activité, une approche commune est de réduire le risque associé. Prendre des mesures pour donner des résultats négatifs, moins susceptible de se produire, ou à minimiser son impact quand elle survient.

 Avec notre affaire antérieure, “Clé de client XYZ Corp est en retard de payer sa facture”, par exemple, on pourrait réduire le risque en offrant un incitatif pour le client de payer ses factures à temps.  Peut-être un rabais de 10% pour paiement anticipé, et une pénalité pour retard de paiement. Traiter avec la fin de la paie des clients peut être difficile, et nous avons couvert plus dans notre tutoriel sur la gestion des flux de trésorerie de manière plus efficace, mais ces deux options.

 Dans le même exemple, nous pourrions réduire l'impact par l'organisation de l'accès à court terme facilité de crédit. De cette façon, même si le client ne paie en retard, nous ne sommes pas à court d'argent. Pour en savoir plus sur les emprunts à court terme, comme les options de l'affacturage et des lignes de crédit, consultez notre tutoriel sur l'emprunt de l'argent pour financer une entreprise. 

 C'est probablement la stratégie la plus commune, et est approprié pour un large éventail de différents risques. Il vous permet de continuer l'activité, mais avec des mesures en place pour le rendre moins dangereux.  Si c'est bien fait, que vous avez le meilleur des deux mondes. Mais le danger est que les contrôles sont inefficaces, et vous vous retrouvez toujours la souffrance de la perte que vous avez à craindre.

Transférer le Risque 

 Nous sommes tous familiers avec le concept de l'assurance de notre vie quotidienne, et la même chose s'applique dans les affaires. Un contrat d'assurance est essentiellement un transfert de risque à partir d'une partie à l'autre, avec un paiement en retour.

 Lorsque vous possédez une maison, par exemple, il y a un gros risque de pertes provenant de l'incendie, le vol, et d'autres dommages. Ainsi, vous pouvez acheter une police d'assurance habitation, et le transfert du risque de la compagnie d'assurance.  Si quelque chose va mal, c'est la compagnie d'assurance qui porte la perte, et, en retour, pour que la paix de l'esprit, vous payez une prime.

 Lorsque vous possédez une entreprise, vous avez la possibilité de transférer la plupart de vos facteurs de risque pour une compagnie d'assurance. Vous pouvez assurer vos biens et les véhicules, et aussi de sortir les différents types d'assurance de responsabilité de vous protéger contre les poursuites judiciaires.  Nous allons nous intéresser à l'assurance plus en détail dans le tutoriel suivant de la série, mais c'est une bonne option pour gérer les risques qui ont un grand potentiel d'impact, aussi longtemps que vous pouvez trouver un prix abordable de la politique.

Accepter le Risque 

Comme nous l'avons vu, la gestion des risques est à ce prix. En évitant un risque moyen de comprimer l'activité de votre entreprise et manquants sur les avantages potentiels.  La réduction d'un risque peut impliquer coûteux de nouveaux systèmes ou à la lourdeur des processus et des contrôles. Et le transfert des risques a aussi un coût, par exemple une prime d'assurance. 

 Ainsi, dans le cas de risques mineurs, il peut être préférable de simplement l'accepter. Il n'y a pas de sens d'investir dans une toute nouvelle suite de logiciels coûteux juste pour atténuer un risque qui n'aurait pas eu un impact très important de toute façon.   Pour les risques qui ont reçu un score faible pour l'impact et la probabilité, pour un look simple, faible coût de la solution, et si vous ne pouvez pas en trouver un, il peut être intéressant de simplement accepter le risque et continuer comme si de rien.

 L'avantage de l'acceptation d'un risque est assez clair: il n'y a pas de coût, et il libère des ressources pour se concentrer sur des risques plus sérieux. L'inconvénient, c'est aussi assez clair: vous n'avez pas mis en place des contrôles.  Si l'incidence et la probabilité sont mineures, qui peuvent être beaux. Mais assurez-vous que vous avez évalué les choses correctement, de sorte que vous n'avez pas de mauvaise surprise.

3. Moniteur 

 Mettre en place des mesures n'est pas suffisante, vous devez également vérifier si ils sont au travail, et de surveiller votre entreprise sur une base régulière afin d'identifier et de traiter avec de nouveaux risques.

 Le point de départ est le plan que vous avez mise en place. Vous devriez maintenant avoir une liste de tous les risques dans votre entreprise, une évaluation de leur probabilité et de l'impact, une évaluation de vos commandes, et un plan d'action pour y faire face.  Voici un exemple de la façon dont il pourrait ressembler quand vous les mettez tous ensemble (cliquez sur le plan de gestion des Risques et le bouton enregistrer au bas de la page).

 Le danger avec un document de ce type est que vous passez beaucoup de temps à la préparer au départ, mais ensuite ne jamais revenir en arrière et de mettre à jour plus tard. Un bon plan de gestion des risques doit être un document vivant, qui se réfère constamment à jour et mis à jour pour tenir compte des nouvelles situations, de nouveaux risques et de l'efficacité de vos actions.

 Tout d'abord, chaque action que vous définissez doit avoir une date cible d'achèvement, et une personne qui est principalement responsable. Par exemple, avec notre fin de paiement du client, nous pourrions décider que notre vendeur, Tina, sera responsable de la renégociation des termes de paiement avec XYZ afin de créer des incitations pour le paiement en temps opportun, et que ce sera achevée d'ici le 1er Mars.

 Lorsque Tina est terminé de le faire, vous seriez déplacer qu'à partir de la colonne “actions” pour les “mécanismes de contrôle” de la colonne. Puis, au cours des mois suivants, vous souhaitez évaluer le degré d'efficacité les nouvelles modalités de paiement sont à la réduction du risque.  Si ils ne sont pas encore en vigueur, vous pourrait se pencher sur le financement à court terme de l'option de réduire l'impact de la fin des paiements.

 Si aucune de ces options, alors vous pouvez rechercher d'autres alternatives. Si vous avez tout essayé et que le client paie toujours en retard, alors vous pouvez décider d'accepter les risques de l'entreprise du client est vraiment important pour vous, ou vous pourriez aller pour l'option nucléaire d'éliminer les risques tout en évitant de faire des affaires avec ce client.

 La situation va évoluer constamment au fil du temps, l'évolution des risques et de vos réponses à eux ont leur propre effet. Certains des contrôles mis en place, il peut réduire la probabilité que le client paie en retard, le rendant moins importants à traiter.  Ou vous pouvez prendre sur beaucoup d'autres clients que XYZ représente une petite part de votre chiffre d'affaires, de sorte que l'impact de retard de paiement est plus petit. Tout cela doit être pris en compte.

Il n'y a aucune règle dure et rapide sur la façon de souvent mettre à jour votre plan de gestion des risques. Les grandes entreprises disposent de départements entiers dédiés à plein temps à la gestion du risque, alors que dans une petite entreprise, les ressources que vous pouvez consacrer à l', il sera probablement plus limitée.   La clé est de prendre l'engagement de mettre à jour votre plan régulièrement, que ce soit sur une base mensuelle, trimestrielle, ou même chaque année.

 L'une des meilleures approches est de faire de petits changements à des éléments individuels sur une base continue, que les changements se produisent, et alors de procéder à un examen plus complet du document de façon moins fréquente, mais toujours à l'horaire régulier. L'examen détaillé serait le retour aux étapes que nous avons couvert dans les parties précédentes de cette série, de remue-méninges au sujet de tous les risques auxquels votre entreprise est assujettie à l', en ajoutant de nouveaux éléments à la liste, et en les classant par ordre d'importance. Puis faites de même avec vos risques existants, tout en notant les changements. 

Prochaines Étapes 

 Si vous prenez toutes les étapes décrites dans ce tutoriel, et les parties précédentes de la série, vous serez en bonne position pour protéger votre entreprise des nombreux pièges qui se présenteront sur votre chemin. 

Vous avez maintenant un vaste plan de gestion des risques que présente tous les risques auxquels votre entreprise doit faire face, et à les classer selon la façon dont ils sont susceptibles de se produire et de la gravité de leur impact. 

Vous avez évalué l'efficacité des contrôles actuellement en place, et de venir avec un plan d'action pour éviter, réduire, transférer ou de l'acceptation du risque. 

Votre plan d'action, un calendrier précis et une personne responsable de la mise en œuvre, et vous avez pris un engagement à la surveillance de la réussite de vos actions et la mise à jour du plan si nécessaire. 

 Félicitations! Vous êtes dans une meilleure position que la plupart des autres propriétaires d'entreprises. Vraiment les événements imprévus peuvent toujours survenir et posent des défis, mais vous avez fait de votre mieux pour planifier des risques probables et de vous protéger autant que possible.

Le final didacticiel de cette série traitera plus en détail à la possibilité de transférer le risque.  Il ya quelques différents types d'assurance pour les entreprises, et les catégories sont différentes de celles que vous pourriez être utilisé à partir de votre vie personnelle. Alors restez à l'écoute pour un look à la grands types d'assurance à vos besoins d'affaires. 

Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.